Tag Archives: Dentiste

« Vas-y, fais moi un sourire ?…Oula… » (ou comment j’ai trouvé un dentiste pour enfants à BXL)

16 Oct

É oud uite oins ratique our arler…

Voilà la première réaction lorsque je me suis rendue chez le dentiste la première fois de ma vie. J’y suis allée très régulièrement par la suite parce que depuis ma naissance, j’avais eu la superbe idée de m’enticher d’un bout de chiffon appelé Toutouille que j’ai suçoté jusqu’à mes 8 ans.
Résultat peu surprenant : en exagérant à peine, je pouvais voir mes dents rien qu’en baissant les yeux, ce qui était quand même fort peu pratique et particulièrement déroutant.

Donc ma mère, qui voulait des petits-enfants, a décidé d’engraisser un orthodontiste de la ville pendant un an, que je suis allée voir d’abord tous les quinze jours puis tous les mois pour des détartrages mais également pour ce passage ô combien difficile pour un enfant : la pose d’un appareil dentaire.
Je me souviens même de ce joli plâtre de mes dents réalisé sans trucage pour l’occasion et qui trône encore dans la salle de bains familiale, comme un douloureux rappel de ce que ma relation passionnée avec Toutouille avait donné.

Finalement, contre toute attente, mes dents ont décidé de se remettre toutes seules en place, je ne sais par quel miracle ( « lalalalère ! » j’ai envie de dire) et j’ai réussi à échapper de peu au sourire de fer qui m’attendait.

Récemment, je me suis aperçue que mon fils, accro à la tutute depuis son premier mois, n’avait même pas besoin d’ouvrir la bouche pour jouer de sa flûte exaspérante. Inquiète, j’ai donc voulu prendre les devants mais HAHAHA !

Les bruxellois connaissent ce parcours du combattant qui surgit tout à coup lorsque l’on cherche LE bon praticien. Celui qui sera gentil, doux, compréhensif mais professionnel et disponible.  Surtout lorsqu’il s’agit de nos enfants !A l’instar de la crèche ou de l’école parfaite, le médecin qui te fera oublier tous les autres est très dur à trouver.

C’est en général une véritable quête avec des nains, des hobbits et des magiciens qui nous attend et la route est longue pour arriver jusqu’à la Montagne du Destin. Nombreux sont les morts laissés en chemin, les couples brisés sur l’autel du sacrifice et les coups de téléphone passés où l’on nous répond « ah mais non Madame, le Dr B. n’exerce plus depuis 7 ans maintenant, enfin !« .

Et donc me voilà partie, errante sur les forums, questionnant mes ami(e)s, comparant deux adresses, appelant l’un, maudissant l’autre, mettant une perruque à mon fils (ben oui faut bien que je m’occupe pendant ce temps-là), pleurer au téléphone et supplier que l’on me prenne, on essaye des fois, on retente parfois histoire de se dire que la première fois était ptête un coup d’essai raté et en fait non, c’était bien tout pourri.

Et soudain, le tunnel s’éclaire. On plisse un peu les yeux, surpris parce qu’on ne s’y attendait plus, on sort de là et on trouve LA perle rare.

Lire la suite

%d blogueurs aiment cette page :