Archive | mars, 2013

Stages pour enfants de moins de 4 ans à Bruxelles

27 Mar

En tant que maman toute neuve depuis seulement 3 ans, je découvre encore plein plein de choses concernant le monde de la petite enfance à Bruxelles.

Entre le manque de places dans les écoles et les crèches, les infrastructures inexistantes, les pédiatres s’éclipsant au profit des généralistes, me voilà plongée dans une question que tous les parents se posent à l’approche des vacances : « Qu’est-ce que je vais bien pouvoir faire de lui pendant les vacances, notamment tout l’été (le quoi ?) ? ». Et cette question peut être d’autant plus judicieuse que nous approchons des vacances de printemps (de quoi ?).

Parce que deux semaines comme deux mois, c’est long pour un gamin de 3 ans qui n’a rien à faire à part regarder Didou, refaire le tour de ses jouets, trier ses voitures Cars en rang d’oignon et tourner en rond (pour de vrai, pas au sens métaphorique).

Ouuuuh mais comme ils ont l'air de tous bien s'amuser là !!!

Ouuuuh mais comme ils ont l’air de tous bien s’amuser là !!!

Même si je ne bosse pas (pour l’instant), je ne sais pas pourquoi mais je n’ai pas spécialement envie de l’entendre se plaindre toutes les 10 minutes parce qu’il s’ennuiiiiiiiiiie, il sait pas quoi faiiiiiiiire, naaaaaan il veut pas faire de peuzeuuuuule, naaaaaan il a déjà fait du véloooooooo.
Je suis complètement nulle pour occuper un enfant (pardon mon bébé, tu n’es pas tombé sur la bonne mère pour ça) donc je préfère le mettre là où des gens le feront certainement mieux que moi.

Je n’ai jamais compris pourquoi en Belgique, le système de colonies de vacances auquel je suis habituée depuis toute petite n’existait pas. Ici, il y a les…STAGES. Ah la la ces fameux stages que les parents se partagent, se disputent parfois. Oui, parce que pour certains, c’est aussi périlleux de s’y inscrire qu’une entrée en secondaire. Les serveurs de téléphone sautent, les sites sont saturés de connexions, bref, c’est la merde.

Aussi me suis-je dit que si vous alliez être (ou êtes déjà) une maman toute neuve ou un papa tout neuf bruxellois, vous alliez sans doute avoir besoin d’une liste (non exhaustive) de tous les endroits où l’on offre des stages aux enfants aux alentours de trois ans (parce qu’à partir de 4 ans, il en existe des milliers de milliards de trillions sans exagérer et la liste serait vraiment ultra longue).

16625244-des-enfants-heureux-jouant-sur-l-39-ete-chaud

Youpiiiii y’a plus les pareeeeeeeents !!!

Et sans plus attendre :

Anderlecht
CSC Mayfair – À partir de 2,5 ans, il y a des ateliers créatifs, psychomot, éveil musical, jeux, plaine de jeux, fun-bikes, bac à sable indoor, etc.
95€/semaine

Auderghem
Passe-Sports Gennas – À partir de 3 ans. Psychomotricité Aucouturier. Spécifiquement recommandé pour les enfants ayant des difficultés que ce soit d’ordre scolaire, d’intégration, relationnelles…qui sont en souffrance.
105€/semaine

Yacasports – À partir de 3,5 ans. Psychomotricité et apprentissage multi-sports sur toute la semaine
85€/semaine

Evere
Centre culturel d’Evere – L’entrela – À partir de 3 ans. Atelier musical, la rythmique, les mouvements mélangés à l’art plastique.
50€/semaine pour les everois, 60€/semaine pour les non-everois

Ixelles
La Chaise Musicale – À partir de 2,5 ans. Eveil musical autour d’un thème en particulier, toujours en relation avec la musique.
216€/semaine en temps plein – 90€/semaine en mi-temps

Desidela – À partir de 2,5 ans. Eveil musical autour de thèmes très différents et variés. Bonus : un CD est fait pendant la semaine avec les chansons des enfants. Le site est pourri par-contre…
170€/semaine

Regarde, ça c'est un saxophone.

-Regarde, ça c’est une guitare !
-Mais alors toi t’es jamais allé en éveil musical hein…

Centre sportif ixellois « Albert Demuyter » – À partir de 3 ans – Mini-Club et Tennis Découverte pour ce stage de sport.
Entre 70 et 100€ (tout dépend si vous êtes ixellois ou pas, si vous laissez votre enfant 4 ou 5 jours et quel stage vous choisissez)

La guise ASBL – À partir de 3 ans. Éveil musical et psychomotricité.
120€/semaine

Bamba – À partir de 3 ans. Éveil musical et découvertes.
A priori 45€/jour soit 225€/semaine

New Archimède – À partir de 3 ans et demi – Plusieurs options : tennis et natation, langues et natation ou natation seule.
Tarifs à voir en fonction du stage. Le stage de langues et natation est lié avec Tutti Frutti à Saint-Gilles.

Saint-Gilles
CEMOME – À partir de 3 ans, une plaine de jeux et des stages organisés par des animateurs expérimentés.
Tarifs variant entre 45 et 55€/semaine pour les saint-gillois, entre 55et 65€/semaine pour les non saint-gillois

Cenforgil Sports – À partir de 3 ans, parcours de psychomotricité, gym, ateliers créatifs.
Tarifs variant entre 45€/semaine pour les saint-gillois et 62€/semaine pour les non saint-gillois

Tutti Frutti – À partir de 3 ans, stages de langues tout l’été autour d’un thème hebdomadaire. Possibilité de combiner Tutti Frutti le matin et un stage de natation à New Archimède l’après-midi.Demi-journée à 17€, journée complète à 30€.

Uccle
Galipette ASBL – À partir de 18 mois jusqu’à 3 ans, et de 3 ans à 6 ans. Essentiellement axé sur la psychomotricité, la gym des petits. Ne fonctionne que par matinées ou après-midi.
90€/semaine + 10€ de frais d’administration (adhésion, assurance, frais de traitement du dossier, etc).

CEMEA – À partir de 3 ans. Plaine de jeux à l’école Hamaïde d’Uccle.

90€/semaine

Ouaaaaah tiens je te fais un soleil sur ton visage parce qu'en Belgique, tu sais pas ce que c'est le soleil...

Ouaaaaah tiens je te fais un soleil sur ton visage parce qu’en Belgique, tu sais pas ce que c’est le soleil…

Youplaboum – À partir de 15 mois. Les stages sont organisés autour d’une thématique générale et permettent d’aborder plusieurs activités autour de cette thématique en fonction du rythme de l’enfant.
Entre 100 et 125€/semaine, le tarif varie beaucoup.

Centre de vacances récréatives (ASBL Petite Enfance Régina Pacis) – À partir de 2,5 ans. Pas beaucoup d’infos sur le site, apparemment, la semaine s’articule autour d’un thème avec diverses activités structurées.
Pas de prix sur le site.

Woluwe-Saint-Lambert
École de musique Tchaikovsky – À partir de 2,5 ans. Connaissance de la musique sous tous ses aspects avec en prime l’apprentissage d’un instrument de musique.
120€/semaine

Woluwe-Saint-Pierre
Ateliers Malou – À partir de 3 ans. Ici place à la création artistique ! Vous trouverez des stages sur l’argile, le dessin, le collage.
180€/semaine (bon à ce prix-là, mon gamin a intérêt à être le nouveau Picasso quand même)

Ideji – À partir de 2,5 ans. Plaines de multi-activités dans les différentes écoles de WSP
65€/semaine

Parc Parmentier – À partir de 3 ans. Plaine de jeux avec ateliers thématiques.
Prix en fonction des revenus des parents

Woluwe-Saint-Pierre et Watermael-Boitsfort

Mikado Club – À partir de 3 ans. Stages multi-sports.
Pas de renseignements sur les prix.

Aaaaaah au secouuuurs je me fais attaquer par une horde de petits ogres !!!

Aaaaaah au secouuuurs je me fais attaquer par une horde de petits ogres !!!

Un peu partout dans la région de Bruxelles-Capitale

Toboggan ASBL – À partir de 2,5 ans. Pléthore de stages sur divers thèmes : multisports, psychomotricité, éveil musical, cuisine, contes, etc.
En général autour de 95€/semaine

Action Sport – À partir de 3 ans. Stages sportifs et créatifs.
Entre 95 et 125€/semaine

ADEPS – À partir de 2,5 ans. Essentiellement axé sur le sport. Pour ces âges-là, surtout la psychomotricité. À réserver très tôt, les stages sont vite complets.
50€/semaine

JJJY – À partir de 2,5 ans. Plaines de jeux avec activités multiples à divers endroits de Bruxelles en FR et NL.
Entre 44 et 73€ selon la formule choisie.

Il existe également le site Centre de Vacances.be ainsi que Bruxelles en Vacances.be qui peuvent vous apporter des alternatives aux stages.

Je sais  qu’il y a aussi des possibilités de stages via les administrations communales de Bruxelles, mais pour cela il faut se renseigner directement à votre commune ! N’hésitez pas à aller faire un ou plusieurs tours sur les sites internet Irisnet de celle-ci.
Il doit exister encore des quadrilliards d’autres stages pour les moins de 4 ans et d’ailleurs si vous en connaissez et qu’ils ne sont pas sur la liste, n’hésitez pas à m’en informer que je puisse les rajouter !

Sur ce, je souhaite à tous vos petits loulous de très très bonnes vacances de Printemps (on dit plus de Pâques hein, laïcité oblige) en espérant que vous ne fassiez pas trop le pied de grue pour obtenir un stage et que vous ne soyez pas obligés de vendre des organes utiles (non tout le monde s’en fout de l’appendice et de la vésicule biliaire) pour occuper vos mômes.

Avis de recherche !!!

24 Mar

Avis de recherche Hirondelle

C’est moi où il fait froid dans ce bled ?

La hiérarchie des serviettes

17 Mar

Ce soir, alors que mon fils tentait encore de s’essuyer la bouche pleine de soupe avec le revers de sa manche et que mon mari se jetait sur un essui en papier pour éviter un drame vestimentaire et éducationnel, je me suis revue moi, petite.
Assise sur une chaise qui n’était pas la mienne, assise à une table qui n’était pas celle à laquelle je m’asseyais habituellement pour manger avec ma famille, qui d’ailleurs était remplacée par d’autres gens que par ma famille.

C’étaient des amis, je pense. Mon souvenir est assez flou, il me semble que ces personnes étaient amicales et m’avait accueillie à leur table pour la soirée. Je devais sans doute être amie avec la petite fille au visage dilué dans les brumes mais elle me semblait familière.

Les parents mettaient la table et tout se passait bien, je savais que j’allais bien manger, le papa cuisinait plutôt bien, je crois. Et puis c’était l’aventure de manger ailleurs le temps d’une soirée, peut-être même allais-je rester la nuit, qui sait ? Peut-être même allais-je y rester la vie si je me débrouillais bien ? Finalement, j’étais bien dans cette famille, un papa, une maman, une copine toujours avec moi, ma mère n’habite pas loin j’irai la voir de temps en…

Et là, c’est le drame.

A côté de chaque couvert se retrouvait posée…la serviette en tissu individuelle. Celle qui est entourée par le petit rond de serviette personnel en bois. Celle que tu laves tous les 3 jours, peut-être, en espérant arriver à enlever ces tâches de tomate, celle que tu essaies d’éviter de tâcher justement pour ne pas avoir à la laver trop souvent, celle qui parfois revêt même tes initiales. A côté de chaque couvert. Sauf les miens.
Moi j’avais eu droit à une feuille de Sopalin.

Peut-être un jour mon prénom là à côté de Bob le builder…

Je me souviens de cet espoir naissant de faire partie de cette famille parfaite aux ronds de serviette personnalisés et m’être dit que si un jour je parvenais à avoir ma propre serviette individuelle chez quelqu’un, c’est que j’y serais intégrée et considérée comme un membre de la famille.

Je ne sais pas pourquoi ce besoin de m’intégrer à une famille autre que la mienne. Chez nous, on utilisait des feuilles de Sopalin aussi, alors je ne comprends aujourd’hui absolument pas comment ni pourquoi j’ai pu me sentir aussi offensée par cet affront. Je ne suis d’ailleurs pas restée chez eux, ils n’auront eu que ce qu’ils méritent.

A partir de ce jour, je considérais que ceux qui ont des serviettes en tissu et des ronds de serviette font donc partie de cette caste dont je ne pourrais hélas jamais faire partie, comme si je n’étais qu’une mendiante à cette table et qu’ils étaient mes maîtres (oui j’étais un peu drama-queen sur les bords à 7 ans).

LE rond de serviette.

Bien des années plus tard, je suis allée à un souper dans la famille de mon mari. J’y allais seule avec mon fils qui était encore bébé et au moment de mettre la table, on me donna…les serviettes en tissu, censée savoir laquelle était à qui, je devais deviner à la rondeur du rond de serviette, au motif floral, à carreaux ou uni à quel membre de cette famille chaque serviette était attribuée.
Il y en avait 4. Nous étions 4. Ce calcul était forcément faux.
Je me disais que c’était impossible ! Il y avait forcément une erreur ! Où était ma feuille de Sopalin ? Où était la preuve de mon rang inférieur ? Je perdais alors tous mes repères et m’effondrais littéralement face à un tel dilemme.  (Oui en fait niveau drama-queen, je crois pas avoir beaucoup changé).

Voyant mon désarroi, la maîtresse de maison m’expliqua « oh mets les où tu veux, elles sont toutes propres !« .
Dans une hésitation, je les collais donc à chacun des 4 couverts en me disant qu’elle s’apercevrait certainement de la supercherie, que j’étais une imposteuse, que c’était peut-être un piège et qu’une fois tombée dedans, on allait me jeter les erviettes à la figure, une fois qu’elles seraient sales ! Bref que j’allais tomber en disgrâce d’avoir pu croire un seul instant que j’étais de leur famille, que j’étais intégrée.

N’y tenant plus, la voix coincée dans la gorge, je demandais alors « mais vous êtes sûre que vous ne voulez pas que j’utilise un essui ? Ca vous ferait moins de lessive à faire !« .

« Bah, tu plaisantes ! C’est ta serviette pour ce soir !« .

Ce jour était arrivé. J’étais admise, j’étais l’une des leurs, j’étais de leur famille parce que j’avais ce soir-là moi aussi ma serviette en tissu, moi aussi je pouvais si je voulais baver dedans et m’essuyer les yeux, le nez, la bouche, cette serviette était à moi…A MOI !!!!!!!!!!

« C’est MA boule de neige ! » me réveilla en sursaut mon fils qui roulait sa feuille de Sopalin en boule pour faire semblant de la lécher.

Mon mari me voyant babine retroussée et bave au coin des lèvres me demanda si ça allait. Je regardais avec désespoir le rouleau presque vide des essuis en papier, en sentant mes souvenirs exhumés repartir vers le brouillard.

Y’a des gens qui ont des serviettes en tissu, lui ai-je dit, et même des ronds de serviette à eux !

Oui, me répondit-il…et d’autres qui ont des feuilles de Sopalin !
Et se retournant vers notre fils « tant qu’on s’essuie pas avec le revers de sa manche, hein bonhomme !!! »

Ce fut une vraie révélation.
Plus de 20 ans de conviction d’une hiérarchie des serviettes, envolée d’une simple phrase, d’une évidence.
Oui, finalement, tant qu’on ne s’essuie pas avec le revers de sa manche, tout va bien.

Voilà. Là, c’est plus Karcher qu’il faut.

Et vous, vous êtes une famille Serviettes en tissu et ronds de serviette ou Sopalin ?

%d blogueurs aiment cette page :