Comme un petit bémol

16 Jan

Étant plus jeune, s’il y a quelque chose que je me suis toujours promis, c’est de ne jamais mettre la pression à mes futurs enfants pour qu’il fasse ce que moi je n’ai jamais réussi à faire !

Et comme beaucoup de grandes idées éducationnelles que j’avais avant d’être maman, celle-ci est une de celles qui est tombée à l’eau rejoignant la sucette ou autre tutute, le biberon et le lait artificiel, les petits pots du supermarché et toutes les merveilleuses choses qui ne devaient JAMAIS, ô grand jamais, je le jure sur la tête de Scarlett et de Tara, rentrer dans ma maison sous peine d’une mort douloureuse.

Gniiiiiii les petits pots Delhaize ne passeront pas par moi !!!

Et pourtant, j’en suis revenue, comme beaucoup de parents.

Avant d’être maman, j’ai été une grande musicienne de salon. Du mien pour être précise.

J’ai donc appris le solfège, récité des lignes et des lignes étant petite et appris à jouer du piano avec des méthodes archaïques et peu plaisantes. Je n’en ai pas fait depuis des années et je ne retoucherai sans doute pas un piano de si tôt à moins qu’il ne me prenne une quelconque envie de faire uniquement la portée en clef de Sol de la Marche Turque, vu que je n’ai jamais appris la portée en clef de Fa. Pratique.

Il se fait que malgré tout, j’ai adoré jouer du piano. Juste que j’étais une grosse flemmarde sans aucune volonté.

Et voilà que depuis son plus jeune âge, je me surprends à offrir à mon fils des instruments de musique. Beaucoup m’ont traitée de folle lorsque j’ai offert un tambour à mon fils de 6 mois, encore plus lorsqu’il a reçu une flûte de sa grand-mère à 1 an (que j’avais demandé), et on a carrément arrêté de me parler et prévenu les services sociaux lorsque le père Noël lui a ramené un ukulele.

La future collection de mon fils, à ce rythme.

Mais je n’y peux rien. Je crois que mes bonnes résolutions d’être une mère sereine qui ne veut surtout mettre aucune pression à sa chère progéniture est morte le jour où j’ai commencé à chercher des stages d’éveil musical pour les bébés de 2 mois.

Oui, j’ai envie que mon fils ait l’oreille musicale, j’ai envie qu’il écoute toutes sortes de musiques, qu’il soit ouvert à tout, qu’il aime découvrir mais surtout…surtout…j’adorerais que mon fils joue d’un instrument. N’importe lequel. J’admire d’une manière quasi indéfectible, presque déifique toutes les personnes qui parviennent à maîtriser un instrument quel qu’il soit (même si je l’avoue j’admire qui que ce soit qui arrive à maîtriser quoi que ce soit, je suis pas difficile).

Je pense qu’inconsciemment j’ai envie d’admirer mon fils et d’en être fière même si évidemment je…- Attention ce programme est interrompu par quelques phrases alambiquées qui prouvent à tous combien l’auteure de ce blog est magnanime en ce qui concerne son fils -…hahaha,  n’est-ce pas ?

Je n’ai jamais vraiment maîtrisé le piano, je veux dire par là qu’en dehors des partitions j’étais incapable d’improviser quoi que ce soit, de faire jukebox sur commande, encore moins de créer même si ce n’est évidemment pas donné à tout le monde.
Je me suis donc mise en tête d’apprendre les instruments à mon râleur et par la même la musique dans toute sa splendeur. Aussi passe-je mon temps à lui chanter des chansons de ma plus belle voix soprano, à lui faire écouter différentes radios, à le saouler avec Walk off the Earth (tout autant que son père) et à lui jouer le peu que j’ai su apprendre en 3 semaines au ukulele pour lui montrer comment ça fonctionne ce bazar parce qu’à part faire semblant de jouer le beau tambour d’Henri Dès, il n’y a pas grand chose qui en sort.

Et mon fils dit STOP.

Nan mais il a vraiment dit STOP.
Il m’a regardée dans les yeux et m’a dit « Nan Maman tu chantes pas !« , puis j’ai voulu gratter le seul morceau que je connais qui ne ressemble à rien et m’a dit « Nan Maman c’est MON ukulele ! Ca fait beaucoup de bruit !« . Puis j’ai voulu claquer un peu le xylophone et là il m’a regardée d’un air consterné avec des yeux traduisant « Maman si tu veux continuer à m’enseigner la musique, sois au moins un peu compétente, merde ! ».

En fait, la pression, je me la mets toute seule et je suis contente de voir que celle-ci ne heurte pour l’instant pas les envies de mon fils ni ne le frustre. Et au vu de mon échec cuisant de faire de lui le nouveau Mozart, je vais peut-être y réfléchir à deux fois avant de commencer à lui parler néerlandais toute la journée au risque de me prendre des voitures Cars dans la tête.

Aussi, ai-je décidé de reprendre les cours de solfège pour une petite remise à jour et d’apprendre pour moi, pour réaliser ce que je n’ai jamais su faire en espérant que j’y parvienne un jour. L’avenir nous le dira !

En attendant, je vous laisse avec LA chanson-phare du moment qui fait un tabac dans notre chaumière. Merci l’école.

Publicités

2 Réponses to “Comme un petit bémol”

  1. Kooka 24 janvier 2013 à 17 h 16 min #

    Excellent initiative !
    Par contre OK sur le fond mais pas la forme :
    Tu vas te faire plus de mal qu’autre chose à te remettre au solfège…
    Conseil de musicien en pré-retraite :
    Ferme les yeux. Ecoute. Reproduis à la voix. Reproduis à l’instrument. Et si c’est long, c’est pas grave…

  2. Ljubi 15 février 2013 à 21 h 44 min #

    Y a une chose sur laquelle j’ai tenu bon: les petits pots. Poupoule n’a jamais mangé un seul petit pot. Elle a juste goûté quelques cuillères d’une compote de pomme bio un jour… que j’ai vite spontanément remplacée par une compote maison (alors qu’elle était prête à aphoner le pot). C’était du boulot, j’en avais parfois ras la casquette, mais j’ai tenu bon, youhouuu!
    En ce qui concerne la musique, ben oui, bien sûr, ce serait le pied d’avoir un mini Amadeus (Amadea, dans mon cas) à la maison, mais vu que je chante comme une casserole et joue de la flûte comme un pied, je me sentirais un peu coupable de mettre la pression à Thaïs…. 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :