Saint-Nicolas VS Père Noël – The Ultimate Fight of the End of the Year !

4 Déc


Ils font genre ils sont amis mais en vrai, ils se mettraient bien sur la gueule.

Au moment même de mon installation en Belgique, j’ai découvert les rites de la Saint-Nicolas. Auparavant, je dois bien l’avouer, je n’étais nullement au courant de cette fête qui, pour moi, se résumait bêtement à fêter les Nicolas que je connaissais. Dans ma région parisienne natale, on n’en parle pas vraiment, on ne l’aborde pas, c’est un peu le Voldemort de Noël, non il ne revient pas, il n’y a que le bonhomme rouge débonnaire qui existe !

Ma mère ne m’a jamais parlé de Saint-Nicolas non plus parce qu’il faut bien le dire, elle n’aime pas Noël et donc déjà devoir aborder l’existence avec des gamines avides de tout savoir, de cet individu qui la force à acheter des trucs qu’elle n’a pas envie d’acheter, juste pour satisfaire les obsessions consuméristes de ses enfants, c’est déjà trop.

Du coup, je me suis retrouvée bien bête quand le bonhomme fut venu. Mon cher et tendre a donc pris soin de m’expliquer en quoi toute cette liesse consistait. Parce qu’il faut le dire : en Belgique, Saint-Nicolas est beauuuuuuuuuuuuuucoup plus important que le Père Noël.

Oui, je sais, Papa Noël, c’est dur à entendre mais c’est comme ça, tu peux pas comprendre. En général, dans beaucoup de familles belges, on offre plus aux enfants le 6 décembre que le 24.
Je ne vais pas rentrer dans les détails de qui est Saint-Nicolas et qui est le Père Noël parce qu’au final on sait tous que c’est plus ou moins le même hein…Si ce n’est que certains se sont dit que ça pouvait être chouette qu’un vieux bonhomme s’invite chez toi le jour de la naissance de Jésus pour te donner des trucs, juste pour tout mélanger dans la tête des gens et ricaner en mangeant du foie gras et pouvoir diffuser des trucs chiants à la télé avec Arthur.

Et alors moi dans ma grande chauvinitude, évidemment j’ai longtemps refusé de fêter Saint-Nicolas en prenant comme prétexte que je ne suis plus une écolière et je ne voyais pas pourquoi je devais recevoir des trucs et en offrir à des gens qui ne sont pas non plus des écoliers (bon euh à part l’année où mon amoureux a voulu marquer le coup en m’offrant une Nintendo DS…hum, mais c’est la seule fois hein !!!).
Du coup, dans ma grande hypocrisie parisienne, je disais à qui voulait l’entendre que j’attendrais d’avoir un enfant scolarisé pour fêter l’homme à la crosse d’or qui ressuscite des gamins bouffés par un boucher (je me suis d’ailleurs toujours demandé si c’était pas une histoire inventée par les lobbys veggies). Et pis BAM ! J’ai un enfant ! Il va à l’école ! J’suis dans le caca !

Me voilà donc obligée de fêter DEUX fois le même bonhomme. Et comme ici Saint-Nicolas c’est hyper important, mais que chez moi Noël l’est tout autant, je vais devoir vendre des allumettes aux gens avenue Louise sous la neige. On est d’accord.

Alors à votre avis je fais quoi ? Je fête qui ?

Et en attendant, sans vouloir aucunement vous influencer, vous pouvez regarder ce que fait réellement Saint-Nicolas dans la famille Baltus (made by Pic Pic André)…

Publicités

5 Réponses to “Saint-Nicolas VS Père Noël – The Ultimate Fight of the End of the Year !”

  1. Life With Blond Hair 4 décembre 2012 à 20 h 58 min #

    Chez moi je pense que Noël était plus important ahah Mais c’est peut-être parce que je n’ai pas beaucoup de famille en Belgique et que du coups à Noël on s’offrait aussi de gros cadeaux (ben oui la dame qui a 50 neveux elle ne sait pas autant les gâter).

  2. Maggiebzh 4 décembre 2012 à 22 h 50 min #

    Une maman Allemande, une partie de mon enfance passée en Lorraine, ça inscrit Saint-Nicolas dans les traditions de l’Avent…!
    Et à mes yeux, il vaut 1000 fois plus que le Père Noël… Dans la légende, il a sauvé des enfants… alors que le Père Noël, lui, en fait, ben, à part les rendre avide de cadeaux, il n’a rien fait pour les enfants…
    Et puis, Saint-Nicolas, il a vraiment existé… L’église du petit village dans lequel je vivais abritait ses reliques (une partie..). Le Père Noël, lui, tout le monde sait ce qu’il en est…
    Alors je vote POUR le Saint-Nicolas et … vivement le 6 décembre!!! 🙂

  3. mcosson 5 décembre 2012 à 15 h 02 min #

    T’habites en Belgique, tu va me faire le plaisir de faire à la Belge, non mais ho 😮
    (J’ai voté pour St Nicolas, juste comme ça par pur esprit rebelle et ptet parce que ça me fait déjà royalement chier de savoir que je vais devoir mentir comme tout le monde à ma gamine sur cette histoire débile…)

  4. Emilie 10 décembre 2012 à 11 h 19 min #

    Ce qui rend dingo, c’est que Saint-Nicolas, traduit en anglais, ça fait : Santa Claus.
    Et là tu pleures de larmes de sang, en te disant : je fête Santa Claus le 6 ou le 24? Hein?! Alors?
    Et bien bon courage.

    Ouais, je sais, mon message t’avance vachement. Je compatis grave à ta douleur.
    Des bisous.

    Milie,
    fourbe.

Trackbacks/Pingbacks

  1. Le mensonge de Noël | Maman, Loutre et Bruxelloise - 29 décembre 2013

    […] expliqué l’an dernier, en Belgique, il y a aussi Saint-Nicolas qui arrive le 6 décembre et qui prépare mentalement à […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :